10 mai 2010

Le cas de la collègue de bureau garce

Et oui plus d'un mois sans article, mais je ne vous ai pas oublié pour autant. Juste pas mal de trucs pas trop marrants dans ma vie qui m'ont tenu loin de mon blog (car j'avais pas trop la tête à être légère)

Comme vous le savez, j'ai recommencé à travailler début mars. Et il y a quelquechose que j'ai trop envie de vous raconter depuis: la collègue de bureau garce.
Dit comme ça, ça peut paraître vache, ou étrange, mais elle a vraiment mérité son surnom.



Il faut savoir que lors de mon premier jour, il avait été décidé que ce serait elle qui me formerait. Comme elle n'était pas encore arrivée, on m'a installé sur un bureau en me disant de l'attendre, qu'elle ne devrait pas tarder. Je précise qu'il était 9h du matin. Vers 11h (et oui!), elle se pointe, en tunique ultra moulante, sur un legging blanc, avec des talons aiguilles de plus de 10cm, passe devant moi en me regardant de la tête aux pieds et ne me dit même pas bonjour, alors qu'elle fait la bise à toutes les autres personnes du bureau.
Ma chef lui dit qu'elle va me former et là elle répond que "non elle ne le fera pas, qu'elle n'a pas que ça à faire" en me regardant avec un petit air dédaigneux.
Autant dire qu'entre elle et moi, ça commençait très mal. Mais ce n'était rien face à ce que j'ai pu endurer par la suite...



Une semaine plus tard, elle se décide enfin à me former avec une nouvelle arrivante et passe son temps à la féliciter et à se foutre de ma gueule. Bien entendu, étant en période d'essai, je suis bien obligée de laisser faire, mais j'ai des envies de meurtre. De plus il faut savoir qu'étrangement cette fille est très populaire et beaucoup appréciée. Par chance, j'apprends vite qu'elle venait de démissionner, et il me restait 5 semaines avant son départ.
Je n'aime pas juger les gens sur leurs vêtements mais là vraiment, elle s'habillait comme si elle allait en boite SM  à un autre endroit qu'au boulot. Exemples de tenues: mini short en cuir (sans collant en dessous) avec veste en cuir et cuissardes blanches à talons haut// mini jupe crayon ultra moulante avec un tee shirt blanc ultra décolleté et soutif noir en dessous// tunique portée comme une robe, sans legging, avec des talons aiguilles.
Enfin bref la grande classe.

S'en suit des semaines où elle m'en met plein la gueule, parle sur moi comme si je n'étais pas un mètre derrière, fait exprès de me donner des infos erronées pour que la chef pense que je suis nulle, va voir ma n+2 pour se plaindre de moi, raconte sa vie sexuelle en long en large en en travers, chante la danse des canards alors que je suis au téléphone avec un gros client etc...

Jusqu'à ce qu'il ne lui reste que 10 jours avant son dernier jour et qu'elle décide de jouer la fille la plus malheureuse de la terre, en se mettant à pleurer sur commande, de préférence à la cantine à l'heure de pointe, en beuglant avec des trémolos dans la voix "nooooooooon c'est trop dure, je veux pas vous quitter". Bien entendu tout le monde est entré dans son jeu en disant "non mais la pauvre tu te rends compte?" "bein justement, non je ne me rends pas compte, elle l'a bien choisi de partir non" "euh pas vraiment je crois"

Cinq jour avant son départ, elle a envoyé à tout le monde, un email long de 4 pages de document word pour se vanter, dire des saloperies sur notre chef, dire que la fille qui est arrivé le même jour que moi est absolument géniale (sous entendu moi je suis une connasse), dire qu'elle "sait bien que tout le monde admirait ses tenues tous les matins et que ça va manquer" et qu'elle demandait que la réunion hebdomadaire des chefs soit décalée pour qu'ils puissent venir à son pot de départ... plus égocentrique tu meurs.

Vous imaginez que le jour de son départ, a été un des plus beaux jours de ma vie professionnelle, mais aussi un des plus difficiles nerveusement.
Tranquillement j'arrive à 9h au boulot et là, je vois qu'elle a utilisé mon bureau, sans me demander pour installer un buffet de petit déjeuner. Bon je pousse tout ça, pour allumer mon pc et elle arrive avec un grand sourire et me fait "oh j'ai utilisé ton bureau car j'avais plus de place sur le mien, je peux?" "non tu peux pas connasse"  "euh, pour le moment je les pousse pour accéder à mon clavier, on verra après hein!"
Je m'installe à ma chaise et OOOOOOOOOOH HORREUR: un calendrier avec des photos d'elle, posé sur mon clavier. Là elle me dit "j'ai fait un calendrier de moi même pour chaque personne du bureau, pour que personne ne m'oublie". Là j'hésite entre rire nerveusement ou pleurer d'indignation.

Vers 10h, tout l'étage vient dans notre bureau pour son pot de départ et lui offrir des cadeaux (vous vous doutez que je n'ai pas participé hein!). Et là, ça recommence, elle fond en larmes "bouuuuuuuuuuuuuh vous allez tellement me manquer, comment je vais vivre sans vous" etc... et en rajoute encore un peu quand ma chef lui offre un cadeau "oh c'est trop gentiiiiiiiiiil, je suis trop touchééééééééé" et 30 secondes plus tard, elle ajoute tout bas "mieux vaut tard que jamais" avec un sourire aux lèvres.
Bien entendu, je suis irritée au plus haut point, j'ai qu'une envie: lui mettre des baffes.
S'estimant trop importante pour qu'on puisse retourner travailler, il faut savoir que son pot de départ a duré presque toute la journée. J'ai comme plan de partir discrètement à 16h pour ne surtout pas lui dire au revoir, mais pas de chance à 16h moins 3 minutes tous les chefs viennent dans mon bureau, et là, je suis foutue: obligée d'être un minimum hypocrite et de lui dire le minimum syndical "bon bein j'y vais, bonne continuation".
Bizarrement là, elle n'a pas pleuré...




Rendez-vous sur Hellocoton !

23 commentaires:

flou a dit…

et une petite vacherie de départ bien méritée, tu y as pensé?

virgo a dit…

Ce genre de spécimen de pétasse, je crois qu'il y en a dans tous les secteurs d'activité !!!
Tu as eu du courage en tous cas, bravo !!!
Maintenant, j'imagine que tu respires!!!????héhé

Bises,
Virgo

okatarinabella a dit…

et lui faire un croche pied qu'elle se ramasse la tronche du haut de ses talons aiguilles tu y a pensé ??? :-)

houuuuuuu je suis horrible
oka

L'épice a dit…

un calendrier avec ses photos??!! hahahahahaha!! c'est du lourd!

annick a dit…

waw! c'est du lourd! heureusement qu'elle n'est restée que 5 semaines (même si j'imagine qu'elles ont du être très longues ces semaines...)

Etincelle a dit…

@flou: j'y ai pensé des milliards de fois mais comme je bosse en binôme avec sa meilleure amie, j'ai préféré jouer la sécurité!

@virgo: oui c'est trop bien maintenant qu'elle est partie!

@okatarinabella: j'en ai rêvé du croche pied!

@l'épice: et encore tu n'as pas vu le calendrier! lol

@annick: oui ça a été 5 très longues semaines!

Jess About a Girl a dit…

Excellent !

Ca dépasse de loin tout ce que j'ai pu voir (et dieu sait si j'en ai une bonne en ce moment ! )

Heureusement tu n'auras plus à la supporter ;)

lillie a dit…

Découverte de ton blog, et je lis le premier article : je ris ! Oui, je me marre pour la simple et bonne raison que j'ai eu la même. En jeune, une vraie peau de vache, que tout le monde appréciait (ou craignait ...). Une pourriture qui faisait presque regretter de bosser dans la même boîte. Tu as eu de la chance qu'elle se barre !

Louise a dit…

ce fameux email avec des vacheries sur le chef, il aurait pu ACCIDENTELLEMENT être envoyé au chef en question, nan ? c'est trop ? ça doit être mes collègues bitch à moi qui déteignent sur moi ...

Etincelle a dit…

@jess: oui c'est un modèle de compétition!

@lilie: ma pauvre, c'est vraiment rageant surtout quand on est la seule à voir son petit jeu

@louise: elle est tellement égocentrique qu'elle l'a même envoyé à la chef le fameux mail! La chef a trouvé ça "très drôle" (elle a rien compris je crois)

la souris rose a dit…

elle avait l'air d'être un vrai garce, mais bon, au moins maintenant elle est partie!

Cédric a dit…

C'est surréaliste. Un calendrier d'elle-même pour son départ! Merci pour cette plongée dans les vices de l'homme (enfin de la femme plutôt). Ceci étant je suis quasi convaincu que c'est parce que des hommes fragiles et/ou libidineux ont plus d'une fois cédé à ses tenues affriolantes qu'elle croit disposer d'un certain pouvoir. C'est le mitraillage de regards concupiscents de l'homme qui l'a investi de ce "pouvoir" ou de cette "sensation de pouvoir". Rien d'autre. Un pouvoir et un mépris qui s'effaceront avec ses premières rides. Ou quand les hommes seront moins cons et faibles...

Mymy a dit…

Une telle personne existe vraiment ??? Bah mince alors ! Quelle garce ! Tu dois être soulagée depuis son départ...

Etincelle a dit…

Cedric: je pense que tu as touché le fond du problème de cette demoiselle. Elle était très laide avant et a subi un "relooking extrème" et depuis elle a pris le melon.

Mymy: et oui elle existe vraiment!

Valérie a dit…

Ahhhhhhhhhhhhh mais Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!!!!!
Pas d'autre mot.

Valérie a dit…

Ahhhhhhhhhhhhh mais Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!!!!!
Pas d'autre mot.

Lalex a dit…

Il est clair que tu ne lui est pas revenue dès le départ... Après, je pense qu'elle est à plaindre car ce que tu en décris montre une femme qui dépend totalement de sa relation affective aux autres pour avoir l'impression d'exister.
Allez, elle n'est plus là, tu peux respirer maintenant ;) !

Aude Nectar a dit…

Excellent billet, le coup du calendrier, les fringues, l'égo, hallucinant, et elle est appréciée pour de vrai ?
Il devait y avoir un truc chez toi qui lui faisait peur, elle t'a apparemment considérée comme une rivale. T'avais un short en cuir ou quoi ? ;-)

camilleL a dit…

ah lala, j'ai bu tes paroles!
my god! c'est quoi cette meuf!
mais t'aurais du en parler avant, on t'aurai soutenu encore plus!
rhoo et le calendrier j'en reviens pas, ils sont tous hypocrites dans ta boite pour ne pas réaigir?
maintenant qu'elle est parti, est ce que les langues se délient?
hey, allé, montre nous 2 3 photos! en cachant le visage bien sûre, on en lui mettant de belles moustaches!
Sinon tu peux aussi en faire un jeu de flechettes!
"paf" dans sa gueule!

le blog de leen a dit…

je ne sais pas comment tu as fait pour ne pas en arriver aux mains avant!!!
chapeau!

leen

Ally a dit…

Tu as une patience incroyable ! Je ne sais pas comment tu as fait (Période d'essai ou pas j'aurais craqué).
Une seule explication à son comportement : la jalousie ! :) Mais que lui as-tu fait ?!

Marleena Hills a dit…

Mais mon Dieu, ça existe des gens comme ça? Le calendrier, quelle horreur! Tu la décrivais et je voyais très bien quel genre de meuf ca pouvait être, genre pétasse de la Côte (j'habite à Nice) avec crayon à lèvres marron et rouge à lèvre de pétasse, ressemblant fortement à Zahia D. le "cadeau d'anniversaire" de Ribéry. xD J'aurais bien aimé voir le calendrier tiens!

audrey a dit…

Le mieu dans ces cas la, c'est l'indifférence :D !

Ce genre de spécimen aime tellement qu'on le remarque, que l'ignorer est un affront tellement puissant que ce genre de personne peut déclencher un sérieu complexe d'infériorit après...

Bon, j'avoue j'aurait du mal à tenir ma langue, du genre tout le monde admirait tellement mes tenues, je lui aurait glissé sur un ton ironique que oui, elle vaait tellement la classe que Pamela Anderson tout nichons dehors était une petite joueuse à côté...

Je pense que si elle a réagit comme ca envers toi, c'est que pour elle tu étais une sorte de "danger" professionnellement et personellement parlant, que tu lui prenais en quelque sorte la place et donc une sorte de jalousie latente devait provoquer ce comportement pour le moins odieux envers toi...

Mais au moins tu as garder ta dignité et tu vaut certainement plus que cette pétasse ambulante, qui surement dans son autre travail devras moins la ramener et moins ce ramener en tenue sm-pétasse si elle veut être bien intégrée ;)