28 févr. 2011

Concert de Pj Harvey à l'olympia: sublime

Lorsque j'ai entendu PJ Harvey pour la première fois, c'est en tombant sur le clip de "This is Love", au début des années 2000 et ça a été un véritable "choc" tellement j'ai adoré sa façon de chanter.
Depuis l'amour que je porte à sa musique ne m'a jamais quitté avec les années et ses différents albums.



J'ai eu la chance de la voir en concert il y a quelques années au grand Rex et j'avais adoré (même si je n'avais rien vu du tout de là où j'étais placé.)

C'est donc avec une très grande impatience, que vendredi soir, (le 25/02/2011) je me suis rendue à l'Olympia pour la voir en concert.



Première déception (qui s'avèrera de courte durée) je suis placée au balcon, mais complètement sur la gauche. Pour une fois mes voisins de droite et de gauche sont supers sympa.
Vingt heure trente le concert commence. Les musiciens sont au centre de la scène et PJ Harvey est totalement à gauche, de mon côté donc. Du coup j'étais bien placée!

Elle est habillée totalement en noir avec un genre de gilet en plume et un chapeau à plumes sur la tête. L'ensemble est un peu étrange, mais ça colle avec les chansons.


Les chansons de son dernier album (que j'ai eu un peu de mal à saisir à la première écoute) ont un sens tout différent en live. Elles sonnent plus "vivante" et même une chanson que je n'aimais pas trop (written on the forehead) est sublime en live.
Ses chansons sont très émouvantes, et l'accompagnement par son trio de musicien (John Parish, Mick Harvey et Jean-Marc Butty) est incroyable. Ils changent d'instrument à presque chaque morceaux et font les chœurs tout en s'accordant parfaitement avec la voix de Pj Harvey et l'instrument (Guitaire ou Autoharp) dont elle joue.


Comme toujours ses chansons sont parfaitement interprétées, sans aucune fausses notes au niveau du chant, même lors des passages super aiguë. Cette femme a vraiment une voix exceptionnelle qui est sublime dans les graves, les moyens et les aiguës. Je suis captivée.
Le son n'est pas trop fort, ce qui m'a permis de vraiment apprécier le concert sans boules quiès.



Parmi les chansons de son nouvel album, sont jouées des chansons plus anciennes mais "réinterprété" avec d'autres instruments ou d'autres arrangements, ce qui donne une impression plus "folk". Mention spéciale pour "The River", "Big Exit" et l'incontournable "Down By the Water".



Même si j' ai adoré ce concert j'ai trouvé l'ambiance un peu froide: pas trop de communication avec le public (contrairement au concert au Rex où elle était plutôt bavarde).
Heureusement qu'il y a eu des petits "couacs" qui ont rendus ce concert plus vivant comme un "Angelene" commencé dans la mauvaise tonalité, et les 3 musiciens qui regardent PJ avec l'air affolé, et elle qui s'en rend compte au bout de 30 seconde seulement et s'arrête!

Après 1h30 de concert qui m'ont paru 10 minutes seulement, et un (seul) rappel, le concert se termine sur "Silence".

Je sors de l'Olympia émerveillée par le concert que je viens de vivre, et émue par ses chansons.
Vivement son prochain concert!


Rendez-vous sur Hellocoton !

ps: les 2 vidéos ne sont pas moi, je les ai trouvées sur YouTube.

2 commentaires:

My Little Discoveries a dit…

Ah j'aurais bien aimé y être! Je ne connais pas encore bien cette artiste et je n'ai pas eu l'occasion d'écouter son dernier album mais ce qu'elle fait me plait!

Anonyme a dit…

J' y étais aussi. Merci pour tes commentaires et ces vidéos.