27 févr. 2011

Livre: Just Kids - Patti Smith

Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai lu il y a quelques mois maintenant et que j'ai tout simplement adoré: Just Kids de Patti Smith.



Ce qu'en dit l'éditeur:
"Immergés dans ce milieu, deux gamins font le pacte de toujours prendre soin l'un de l'autre. Romantiques, engagés dans leur pratique artistique, nourris de rêves et d'ambitions, ils se soutiennent et se donnent confiance pendant les années de vache maigre. Just Kids commence comme une histoire d'amour et finit comme une élégie, brossant un inoubliable instantané du New York des années 60-70, de ses riches et de ses pauvres, de ses paumés et de ses provocateurs. Véritable conte, il retrace l'ascension de deux jeunes artistes, tel un prélude à leur réussite."




Mon avis:

Ce n'est pas une autobiographie à part entière, mais une tranche de vie, l'histoire d'une fabuleuse rencontre avec son âme sœur, le photographe Robert Mapplethorpe, dans le New York des années 70.
Patti Smith nous transporte dans leurs univers d'artiste, un univers de création et d'invention permanente où se mêlent photographie, dessin, poésie, théâtre et plus tard musique.

Avec beaucoup de pudeur, elle décrit leur rencontre et l'histoire d'amour qui en découle.
A deux ils vivent une vie de misère, elle enchaîne les petits boulots pour permettre à Robert de pouvoir créer sans limite. Au Chelsea Hotel ils s'installent dans une véritable communauté d'artistes.

Sans un reproche, elle évoque les difficultés de leur couple, l'homosexualité de Robert.
Jamais ils ne cesseront de s'aimer, d'un amour différent et plein de respect l'un envers l'autre. Jusqu'à la fin où elle lui fait la promesse d'écrire un livre sur leur histoire.

Je ne connaissais pas grand chose du travail de Patti Smith avant de lire son livre, alors nul besoin d'être un fan pour apprécier ce livre.
C'est un livre très émouvant, j'ai eu les larmes aux yeux plusieurs fois face à cette belle histoire tantôt belle, tantôt triste. Sa description du New York des années 70 où les artistes côtoyaient les inconnus, et où l'argent n'était pas le centre du monde, nous semble presque "exotique" tant les choses sont différentes de nos jours.
Je suis admirative de la façon où elle a su raconter leur histoire de façon si poétique, sans jamais être impudique. Je vous recommande de lire ce très beau livre.

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

L'épice a dit…

j'en avais déjà entendu parler et là, tu me donnes vraiment envie de le lire! parce que moi non pus, je ne connais rien à la vie de Patti Smith et j'avais peur d'être un peu à côté de la plaque...