11 août 2014

Le jour où j'ai osé me lancer professionellement (grâce au livre de Sheryl Sandberg)

Voila plusieurs mois que les articles se font de plus en plus rare sur ce blog, et pour cause: j'ai changé de poste il y a quelques mois.

Cela faisait presque 5 ans que j'étais au même poste, et je commençais à avoir envie de changement, quand un poste de responsable d'équipe s'est ouvert en interne.



J'ai longuement hésité avant de postuler, car non seulement je suis jeune, non diplômée, mais en plus j'avais de très nombreux concurrents.  
J'avais envie de le faire, mais je n'étais pas certaine d'en être capable.

Heureusement, à ce moment là, j'étais en pleine lecture du livre "en avant toute" de Sheryl Sandberg , la directrice des opération de facebook que je vous conseille vivement de lire.
"Que feriez-vous si vous n'aviez pas peur?"  Et j'ai postulé.

J'avais toujours peur, mais j'ai trouvé le courage de le faire et d'envisager que je pouvais le faire.
J'ai passé les (très) nombreux entretiens, j'ai subi les bruits de couloir et les pressions psychologiques de ceux que ma candidature dérangeait, j'ai eu l'impression d'avoir tout raté.

Puis, un jour, la responsable de service m'a convoqué dans son bureau pour m'annoncer que je commençais dans 15 jours!



Les débuts ont été compliqué, non seulement je suis plus jeune que tous ceux que je dirige, mais en plus ce sont d'anciens collègues.
J'ai mis du temps à trouver mes marques, à trouver le juste ton (j'ai toujours du mal parfois), mais au final le service tourne!

Ça me fait toujours bizarre d'être "la chef", de recevoir des candidats en entretien, de prendre des décisions importantes, mais j'adore ce que je fais et mes journées filent à une vitesse incroyable.

J'ai eu le courage d'oser et de ne pas me brider pour une fois dans ma vie, et je ne le regrette pas.

Et vous, arrivez-vous à oser quand l'occasion se présente?


Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

Laetitia a dit…

Félicitations :)
Et puis c'est tellement vrai que de se lancer dans la réalisation de ses rêves est tellement plus gratifiant que de les repousser par peur !