21 sept. 2010

Prendre un coup de vieux

Bien que cela fasse maintenant 4 ans que je ne suis plus étudiante, j'ai toujours une petite pointe de nostalgie au mois de Septembre, surtout quand je vois les rayons de supermarchés pleins de cahiers, de stylos, de blouses et de fournitures scolaires variées.

Je me souviens de mes rentrées à l'école primaire, où j'étais folle de joie d'écrire dans mes nouveaux cahiers tout neuf, de tester ma nouvelle gomme bicolore ou mon super taille crayon jaune citron! Je me souviens aussi des batailles avec ma mère qui voulait m'acheter des cahiers en papier recyclé qui absorbait toute l'encre quand on écrivait!




Contrairement à beaucoup de monde, je ne garde pas un souvenir sublime des mes années étudiantes. Je me souviens surtout des galères d'argent, de la solitude, de la fatigue, des heures de train interminables, des galères sentimentales.
Pourtant c'était quand même bien d'avoir les parents derrière en cas de pépin, de se sentir jeune et invincible, d'avoir encore le droit de faire ses preuves, d'avoir encore des illusions sur "quand je travaillerai".
Je me souviens que je m'émerveillais de tout: du clic clac que je m'étais offert, de pouvoir manger ce que je veux, de mon premier ordinateur à moi. Maintenant je suis un peu blasée.


Là où je prend un énorme coup de vieux aujourd'hui, c'est que pour donner un coup de main au boulot, depuis ce matin, j'enregistre des certificats de scolarité.
Ça y est je suis passée de l'autre côté du miroir: je me sens vraiment à des milliers de kilomètres de la vie étudiante!

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

June a dit…

En fait je ne crois pas que j'aurai vraiment de très bons souvenirs de toutes mes années d'étude, que ce soit de la primaire en passant par le collège, le lycée puis maintenant la fac. C'était toujours merdique, je me retrouve toujours seule au bout d'un moment avec des problèmes plein les bras. En fait, j'ai hâte de passer de l'autre côté du miroir je crois...

Etincelle a dit…

@June: En fait après on a toujours des problèmes, mais ils sont différents! Mais il y a aussi plein d'avantages, j'espère pour toi que tu les découvriras vite!

paristempslibre a dit…

la rentrée, on y échappe jamais!
tres joli dessin!
xo

June a dit…

A vrai dire, je n'ai trouvé des avantages que depuis que je suis à la fac, mais alors avant c'était l'horreur. Ceci dit, mes années lycée m'auront permis de m'endurcir plus que nécessaire ce qui n'est pas une mauvaise chose.

Comparateur Mutuelle a dit…

moi je n'était pas au lycée, nous étions dans une école catholique... je vous dis pas lOL

audrey a dit…

Moi, je bataillais avec ma mère pour avoir des super stylo plumes (que je machouillais au bout...) et des stylos qui sentent bon (genre le prof, il était hyper ravie d'avoir une copie qui sente la fraise, la mûre et autres...)

Un truc par contre qu'elle m'achetait, c'était les beaux cahiers, ceux à belles couvertures, au moins elle disait "peut-être que ca t'encourageras à écrire dedans" (hum, ouais, les premiers jours...), idem pour l'agenda avec la même excuse...

Moi, ce dont je garde un bon souvenir, c'est le lycée, pas la première année mais les autres. J'avoue que ce n'était pas les cours les plus intéressant, mais le bazar qu'on pouvait mettre parfois....